Chers amis connus et inconnus,

Envoyer des vœux de bonheur, santé, demander que l’année nouvelle soit bonne, c’est une pratique touchante, un peu magique, c’est croire en la parole de bénédiction et cela rend meilleurs ceux qui la formulent comme ceux qui la reçoivent. C’est un peu comme une prière, une foi dans la parole, une jolie coutume qui fait signe et dit « Je te veux du bien » Ou déclarer « Je vous aime » à ceux que l’on chérit. Il ne faut pas s’en priver et je remercie tous ceux qui m’ont fait signe.

2018, nouvelle année, nouveau départ, voilà une belle croyance qui nous invite à changer, à faire un point et un saut ! Nouv’élan disent certains. Union du 2 et du Un de l’unité qui va vers le 8 signe d’infini : stimulante perspective !

Alors comme on chantonne des vœux je reprends un célèbre et ancien mantra indien qui dit « gamaya », conduis-moi et je l’accommode pour ce re- nouveau.

Souhaitons que les événements de l’année nous conduisent là où nous serons au plus près de notre vérité, de notre source de joie, du sens profond de notre vie. Que tout ce qui arrive nos donne l’occasion de passer un pont, de devenir le meilleur de ce que nous sommes, de nous étonner.

Asato ma sat Gamaya : que nous lâchions nos mensonges et illusions, les refus et les dénis pour être en direct avec ce qui est et joyeusement y consentir !

Tamaso ma jyotir Gamaya : que nous sortions du marécage des peurs, doutes, inerties qui nous enlisent et que Jyotir : Lumière et élan nous fassent danser notre vie dans la gratitude !

Mrytior ma amritam Gamaya : que nous soyons délivrés de nos pulsions négatives qui nous font vivre en morts vivants afin de jubiler dans une joie au delà de naissance et mort, une force de Vie dans l’essentiel.

Bon il y aura des hauts et des bas, et nous sommes tous des apprentis mais comme un fil ce mantra de la Paix peut d’instant en instant dans les jours qui se succèdent changer notre regard sur la vie et sourire aux étoiles.Alors soyons conducteurs de notre année !

Madhuri