Publié le 27 octobre 2016

Yoga. Un moment de bonheur partagé

ajit-a-roscoff-2016

 

De nombreuses personnes se sont jointes aux stagiaires pour partager, samedi matin, un moment de méditation guidé par Ajit Sarkar, disciple de Sri Aurobindo, et qui connaît bien Roscoff pour avoir été l’invité de Maud Forget, à la pointe de Perharidy, à l’époque de l’école de Yoga. Invités par l’association Yoga Mosaïque, deux grands maîtres indiens ont animé un stage à Roscoff, ce week-end, au profit d’enfants pauvres de villages indiens. Ajit et Selvi Sarkar ont formé des générations de professeurs de yoga. Michèle Stéphany les a rencontrés il y a plus de 40 ans à la pointe de Perharidy, où Maud Forget avait installé une école de yoga. Ajit, chargé de recherche, préparateur physique et mental des sportifs de haut niveau, en retraite de l’Insep à Paris, et Selvi, musicienne et danseuse, sont les fondateurs de l’école Vellai Thamarai, dans le sud de l’Inde.

Paix et force
Samedi soir, leur conception de l’éducation : « D’abord rendre les enfants heureux », a beaucoup touché l’auditoire. Dimanche matin, Ajit proposait une méditation guidée qui a accueilli de nombreuses personnes qui ont exprimé leur « bonheur de partager ce moment et le silence qui donne l’élan d’appliquer dans la vie quotidienne une paix et une force qui se découvre peu à peu ! ».